Le film « Une fanfare, Notre fanfare » en accès libre !

Le film « Une fanfare, Notre fanfare » en accès libre !

Vous pouvez désormais visionner et partager le film « Une fanfare, Notre fanfare » sur youtube. Le film est en accès libre et propose une heureuse promenade en musique avec un groupe de fanfarons amateurs au sens noble du terme. Ceux qui aiment !

Ecoutez les histoires humaines que livrent quelques-uns des musiciens … L’intérêt de ce tournage s’est porté sur le coeur, le partage et l’accueil de tous, sans discrimination.

Un fonctionnement rare et généreux :0) Merci aux fanfarons.

Je vous souhaite une agréable découverte pour ce film qui témoigne d’une heureuse démarche : celle de rendre accessible à Tous l’apprentissage de la musique. Je sais que vous serez touchés.

Je gage que cela suscitera et des vocations et des initiatives heureuses comme celle-ci.

Le point de départ …

Mes souvenirs de fanfare … Les drapeaux qui pavoisent, un 14 juillet ou une fête de village autour des stands de tir, des manèges, de la barbe à papa et des pralines fumantes ! Et aussi les majorettes en tenue endimanchée, le corps gainé par une jaquette boutonnée de pépites d’or rutilantes et une jupe très courte qui libère leurs jambes bronzées en toute saison. Le port altier, les yeux rieurs, elles sourient sous leur coiffe raide. Elles frappent du talon en jonglant avec leur bâton blanc et or … au rythme des airs connus que les musiciens jouent en marchant derrière les jeunes filles. Je me rappelle l’excitation et les « hourras ! » de la foule bigarrée qui se presse sur les trottoirs. Perchés sur les épaules des grands frères ou des pères, les plus petits se tortillent en frappant dans leurs mains.

C’est la fête, l’euphorie même, rythmée par les cymbales, les grosses caisses, les tambours et les trompettes, un défilé d’instruments visibles de tous qu’en de rares occasions !

Pas de fête de village sans LA FANFARE !

« La Vivre, la légende » en accès libre !

Le film « La Vivre, la légende »,

est désormais en accès libre !

 

 

 

Août 2008, Ulysse, un jeune garçon de 10 ans part à la découverte de la légende de la Vivre,
apparue à Couches, en Bourgogne en 1328.

Le film propose une promenade dans le temps, à travers la riche histoire de ce village médiéval,
niché au cœur des grands crus bourguignons, qui tous les 20 ans, et ce depuis 1888,
fait renaître de ses cendres la bête faramine.

Oui, il existe dans nos villages des traditions qui perdurent depuis siècles.
Couches est un somptueux village en Bourgogne qui tous les 20 ans revêt ses habits médiévaux et restitue la légende de la Vivre,
bête fantasmagorique qui hantait les fossés pour dévorer les enfants du village, il y a …
Comme il est intriguant le rituel par le feu, marqué par cette légende étrange et effrayante qui perdure depuis 130 ans.
Quel sens ces « festivités » signifient-elles dans notre monde contemporain ?
Vous trouverez quelques pistes de réflexion . Ecoutez Janine Venet conteuse, historienne, érudite et passionnée par son village, vous apprendrez.
Je suis très heureuse de contribuer à ma manière, à faire connaître ce village, sa beauté, sa culture et sa richesse patrimoniale. Bon visionnage :0)

Convention des Droits de l’Enfant

Et si nous célébrions le 27 ème anniversaire de la CIDE ?

La Convention Internationale des Droits de l’Enfant ( CIDE ) fut adoptée à l’unanimité par l’assemblée générale
des Nations Unies, le 20 novembre 1989.

La CIDE entre en vigueur, le 7 septembre 1990, lors de sa ratification par les 20 pays membres
de l’Organisation des Nations Unies .
Depuis, la CIDE a été ratifiée par 196 pays sur les 197 Etas signataires.

A ce jour, les Etats-Unis n’ont pas ratifié la CIDE.

Afin de célébrer, aujourd’hui son 27 ème anniversaire, nous avons mis en ligne le film de la réalisatrice Elisabetta Piermé Boï

« Regards croisés, parole mêlées », dans son intégralité en visionnage libre sur Youtube.

Vous êtes chaleureusement invités, à visionner ce film documentaire qui donne la parole aux enfants sur leurs droits.

Et si nous nous écoutions ? Qu’avons-nous à découvrir de l’autre ? A apprendre de l’autre ? A s’enrichir de l’autre, par l’autre ?

Vos retours nous importent toujours !

Partagez largement.

Les éducateurs, au sens large du terme manquent de matière de discussion et de réflexion
autour des notions de droits de l’enfant … voici un film qui aidera
à tisser des échan
ges entre enfants et adultes ! :0)

 

 

Cadeau « Emois et Toi ! »

« Emois et Toi ! »

Voici ce qui définit à la fois le titre et la graine inspiratrice. Trois mots. Emois et Toi.

C’est avec grand plaisir, que je vous offre ce récit très court. Bien évidemment, ce cadeau narratif reste protégé par les droits d’auteur 😉 MERCI !

Emois et Toi. Ces trois pavés de lettres, apparus sous ma plume, ce matin, oui j’écris à la plume la plus part du temps … ont libéré ce que je nomme une narration-interpellation.
Et peut-être, s’agit il autant de « Jeux d’interpellation « que « d‘interpellation de Je« .

Mon idée, à travers ce premier écrit du « genre », que je m’applique à condenser, consiste d’abord à t’accrocher, cher lecteur, parallèlement, un mouvement interne,
pas forcément très confortable devrait te mobiliser.

Comment réagir à la bousculade que provoque une histoire, même, quand on sait qu’il s’agit d’une simple fiction ?

Une invention qui démange et qui interroge, en voulez-vous ?

Et si la créativité servait l’expression prodigieuse de nos mémoires et nos croyances ?
Et si la déstabilisation « intellectuelle » générait quelque prise de conscience ?
Qu’est-ce qui se dessine à travers les mots ?
D’où provient le sentiment de curiosité, d’agacement, voire pire ?

Lisez et dites-moi. 😀

Cependant … faites bien attention au pouvoir des mots. Et plus encore, soyez attentifs à la vitesse à laquelle votre imaginaire a tendance à s’emballer. Que maîtrisez-vous ?
Une scène pourrait sembler gravée dans le marbre.
Le scenario prend forme sur l’écran très intime de votre salle de cinéma intérieure.
Que vous reste t-il à la fin de la lecture ? Comment vous sentez-vous ?
Quelles séquences choisissez-vous de conserver ou de réfuter ?

Qu’est-ce que le texte « Emois et Toi ! » vous dit ?

Je vous invite à ouvrir le document en cliquant sur le lien ci-dessous et le lire à votre gré 😀

Vous pouvez aussi le partager et recueillir les « impressions » autour de vous.

Bonne lecture !

Emois et Toi

 

 

Projection du film « Une Fanfare, Notre fanfare »

Nous vous invitons à venir nous rejoindre le
VENDREDI 1ER AVRIL 2016
à partir de 20h
à la salle polyvalente de Tourny
pour fêter les 45 ans du groupe.

 

Au programme :

– accueil musical,

– projection du film « Une Fanfare, Notre fanfare »,

– dédicace et échange avec la réalisatrice Elisabetta Piermé Boï,

– exposition photos.

Pour tous renseignements, contactez Emmanuelle au 06 60 94 37 88.

L’ÉCHO BIENVEILLANT

La société Les Films À Vivre a été clôturée. La personne morale a tiré sa révérence. L’état d’esprit ainsi que l’intention d’œuvrer à plus d’écoute, plus de compréhension de soi, de l’autre, insufflés dans les films réalisés par Elisabetta Pierme Boï demeurent.

Intact, le catalogue reste disponible à vos envies, que ce soit à titre personnel ou professionnel. Vous pouvez acheter chacun des films. Constituer une vidéothèque en fonction de vos besoins ou désirs.

La réalisatrice reste joignable pour des échanges autour de ses films qui tous invitent à partages, à rencontres. Elisabetta Pierme Boï, créatrice de toutes les œuvres, continue son chant afin de contribuer à une société, où, curieux, on se découvre, on s’écoute, on s’accueille, on s’enrichit les uns, les autres.

MERCI POUR L’ÉCHO BIENVEILLANT QUE VOUS DONNEZ A CETTE MÉLODIE.